15 juin 2006

I need a child

Je sais bien que je ne devrais pas. Je sais bien que c'est encore trop tôt. Mais crois-tu vraiment que je fais exprés d'y penser sans arrêt?

Crois-tu en fait que l'on puisse lutter contre une telle envie?

Parfois j'aimerais être un homme. Pour en avoir moins envie. Pour être moins sensible. Pour être moins chiante.

C'est comme un rêve. Une sensation inexplicable dans le bas de mon ventre quand j'y pense, un léger sourire à l'idée que ça pourrait nous arriver, à nous.

Un bout de lui. Un bout de moi. Tu t'imagines? C'est le plus beau cadeau du monde.

J'ai toujours voulu être une jeune maman. J'ai toujours voulu un enfant de lui et uniquement de lui. Parce que c'est nous, notre histoire, notre amour et que je le place au dessus de tout.

Et je t'en prie, ne me dit pas que je n'ai que 22 ans, je me fous de l'âge, je te parle d' Amour moi, je te parle d'un petit être vivant et heureux, je te parle de notre bébé.

Alors j'attends. Et je maudis cette salope de si petite pilule tous les soirs.

Parfois j'aimerais être un homme...

Oh tu sais, ne vas pas croire que je suis malheureuse, non bien au contraire. C'est juste que je serais plus heureuse lorsqu'il sera là.

Hier soir, on en a reparlé pour la 198éme fois avec Namoureux. On était allongé dans notre lit à la lueur d'une bougie et on discutait un brin, comme tous les soirs, avant de s'endormir. Je regardais sa petite tête avec ses beaux petit yeux et je tentais (oui la Femme est d'une malice presque inquiétante) de toucher les points sensibles:

Pour la réputation personnelle de l'auteur, la conversation ayant duré plus de 30 minutes, celle-çi a bien entendu effectué une autocensure pour paraître moins chiante.La femme aime qu'on l'aime. Spécialement celle-çi.

"Mais tes parents, hein, tu y as pensé à tes parents? Y sont pas immortels d'abord hein! Tu pourrais penser un peu à eux, ils doivent attendre que ça!! Et ton pére, je te RAPPELLE qu'il a déja 60 ans!!"

"Toute en délicatesse, comme à ton habitude..." sniarf, sniarf, sniarf...(c'est le rire moqueur de Namoureux ça.)

"Oui mais tu trouverais pas ça chouette que ton enfant est des parents jeunes? hein? hein que ça serait drôlement bien?"

" éh éh éh"

"Oui???"

"On aura un enfant. Je te le promet. On aura un enfant."

5 ans. J'ai attendu 5 ans pour l'entendre dire "ON-AU-RA-UN-EN-FANT". Dieu du ciel, j'en suis encore toute émue, retournée, émoustillée, boulversée et enchantée. On aura un enfant, non mais tu comprends ou pas?

Alors je me suis endormie sur cette idée. Heureuse comme quand ma grand-mére a fini de tricoter un pull-over que je ne porterais jamais. Heureuse comme le jour ou j'ai découvert que mes seins poussaient. Heureuse comme la premiére fois ou il m'a fait l'amour.

Un jour quand je ne m'y attendrais sûrement pas, il me dira sûrement qu'il se sent prêt. Et ce jour là, croyez moi, je serais la plus heureuse du monde.

En attendant j'y songe calmement...mais toute en finesse et avec mon énorme délicatesse, je vais faire en sorte qu'il n'oublie pas!

Posté par _Elysa_ à 16:49 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur I need a child

    p'tite conne chérie

    tu n'as que 22 ans... âge auquel ma délicieuse femme est tombée enceinte (je déteste cette expression... ça fait genre "tomber" = mal = bobo = pas bien).
    Oui c'est fabuleux d'être des jeunes parents jeunes car si en plus l'envie vous pousse à en avoir d'autre et bien vous avez du temps (paske à 40 ans c'est plus compliqué).

    Moi, cela a été mon (seul) côté féminin..(avec les crèmes, les soins, les fringues) j'ai toujours su que je voulais être père et toujours su que je serais un excellent père ce que je m'efforce d'être...

    Ton mec n'est pas tout à fait prêt.. commence doucement.
    1ere étape : arrêter la pillule (qui te bousille le corps avec ces saloperies d'hormones à la con) en le prévenant cela vous ouvrira un autre aspect du sexe/amour... connaitre l'autre (et te connaitre toi même) car peux connaissent le cycle réel de leur corps.
    Ainsi, vous allez apprendre à encore mieux vous connaitre tout en faisant attention et un jour...
    de lui même il ne fera plus attention exprès !!

    En tout cas... voilà pour moi le véritable sens de la vie : donner vie à un petit être que l'on va couvrir d'amour (sinon faut pas en faire)

    Posté par Wil, 15 juin 2006 à 20:03 | | Répondre
  • félicitations !!! et puis t'es pas trop jeune à partir du moment où tu te sens prête physiquement mentalement ...

    Posté par amandine, 15 juin 2006 à 21:50 | | Répondre
  • Arrêtes d'essayer de tout rationnaliser: c'est totalement irrationnel, l'idée de faire un môme (j'ai l'impression que je pourrais me répéter, alors tu peux aller lire le commentaire que j'ai laissé chez Coton Tige le 12 juin dernier).

    Vas-y, attends-le, mais continues de croire en ton désir. (je suis pareille, mais célibataire et étudiante, alors je dois attendre, snif, snif)

    Bisous

    Posté par Magie, 15 juin 2006 à 22:52 | | Répondre
  • Oulalala... qu'est-ce que c'est cul!!!

    Posté par Karma, 16 juin 2006 à 15:42 | | Répondre
  • Salut, je passais par là par hasard

    ce n'est pas TROP jeune. Dans la maternité ou je faisais mon stage l'année dernière, la plupart des mères étaient de 82-83... (en 2005 donc). Ca me faisait pas du tout flipper, non non...

    Par contre, bien obligée d'attendre l'accord de ton chéri, qui, je suis sure, à force d'y penser, va changer d'avis en attendant, tu peux faire gentiment le bourrage de crane, avec eux ça marche toujours :p


    Je t'embrasse

    PS : tu devrais changer le nom de ton amoureux en Chéri ou autre, car des gens mal intentionnés pourraient faire des recherches sur google. enfin moi si j'étais tarée, je le ferais.

    Posté par yotchan, 18 juin 2006 à 00:50 | | Répondre
  • tu n'es pas prête.

    Posté par Romain, 18 juin 2006 à 12:48 | | Répondre
Nouveau commentaire